• Facebook
  • YouTube

© 2016 Compagnie les Grisettes. Créé avec Wix.com

 

 

Esthétique des Grisettes


Une création contemporaine, efficace et hyperthéâtrale.

Une attirance pour le texte contemporain, instantanné.

Une direction d’acteurs qui tend vers le sensible,

la frontière entre personne et personnage, la finesse de l'émotion.

Des corps organiques, dessinés, sensibles et sensuels.

Des créations sonores et musicales originales, sur mesure.

Une scénographie épurée et essentielle.

​​​Repères

 

La Compagnie Les Grisettes, est une compagnie de théâtre professionnelle créé en 2005 par Anna Zamore, metteuse en scène. Au fil des créations, une esthétique résolument contemporaine se développe, le travail sur la langue et les préoccupations actuelles s’inscrivent dans l’instant.

 

Cette compagnie est née à l’issue de son premier spectacle, Et je suis grande et forte et belle, créé au théâtre La Vignette (Montpellier) en juin 2005 . Cette première mise en scène d’Anna Zamore est un montage de texte tirés du répertoire contemporain (M.Aubert, H.Colas, L.Gaudé, X.Durringer, F.Melquiot, J.Fosse) et déjà ces prises de parole sont mêlées à des chorégraphies et à une création musicale originale.

 

Sacré Silence !  de Philippe Dorin créé au Théâtre Jean Vilar (Montpellier) en mars 2009, est le premier jeune public de la compagnie avec la présence sur scène d’un musicien.

 

Lisbeth(s) de Fabrice Melquiot créé au Théâtre Jean Vilar (Montpellier) et au Théâtre Albarède (Ganges) en janvier 2011, raconte une histoire d’amour passionnelle et brutale. Cette création renforce l’univers esthétique de la compagnie et son attachement à l’écriture contemporaine.

 

Renart  créé au Théâtre La Vista (Montpellier) en 2012, dans une esthétique contemporaine proche de la BD, est le deuxième spectacle jeune public de la compagnie.

 

Habillage ou la grisette nue ,créé au Domaine d'O (Montpellier), au Chai du Terral (Saint Jean de Védas) et au Théâtre Albarède (Ganges) en mars 2013, est une commande d’écriture à Sarah Fourage, autrice. Il s’agit d’un spectacle mêlant théâtre, musique et chorégraphie, mettant en jeu les grisettes, ces premières salariées parisiennes du XIXème siècle. La commande d’un texte original est une démarche qui renforce le désir d’être au plus près de l’écriture.

 

Le Groenland  de Pauline Sales, monologue avec Florie Abras, créé en mars 2015 à La Baignoire (Montpellier), pousse le travail sur la langue jusqu’à l’épure.

 

Pour rire pour passer le temps  de Sylvain Levey, créé en novembre 2015 au Théâtre de la Mauvaise Tête (Mavejols), au Chai du Terral et aux Saisons du Lodévois et Larzac, est un spectale dramatique et chorégraphique. Dans cette création, la danse est un moyen d'incarnation aussi important que l'interprétation théâtrale. En juillet 2016 le spectacle fait l'objet d'une adaptation en plein air à La Grange (Causse de la Selle).