GUÉRILLÈRES ORDINAIRES

DSC_6510
DSC_6510

press to zoom
DSC_6712
DSC_6712

press to zoom
MG1_2106
MG1_2106

press to zoom
DSC_6510
DSC_6510

press to zoom
1/11

© Marc Ginot

Création 2019

 

Production : Cie les Grisettes

Coproduction : Domaine d'O, Montpellier 3M, Mes Scènes Arts.

 

Soutiens : Aide au projet de création de la DRAC-Occitanie / Aide à la création artistique de
la Région Occitanie / Résidence d’accueil plateau au théâtre du Hangar - ENSAD -
Montpellier / Participation aux Officieuses, Théâtre Artéphile - Avignon / Participation aux préalables Magdalena project - Montpellier.
La compagnie les Grisettes est subventionnée par la ville de Montpellier pour son
fonctionnement depuis 2008.

Ce spectacle a reçu le soutien de la SPEDIDAM pour sa création :

 

 

 

Création : 

6,7,8 novembre 2019 Domaine d'O Montpellier.

Diffusion passée :

​du 8 au 28 juillet 2021 à Artéphile (Avignon OFF).

​​

Diffusion à venir :

saisons 22/23 et 23/24 en cours.

Texte :  Guérillères ordinaires

de Magali Mougel,

éditions Espaces 34.

 

Equipe :
Mise en scène : Anna Zamore
Lumières : Natacha Boulet-Räber

Paysage sonore : Tony Bruneau

Scénographie & Costumes : Alexandra Ancel et Nicolas Marquet

Chorégraphe - Leonardo Montecchia


Avec :

Evelyne Torroglosa : Lilith à l’estuaire du Han,
Frédérique Dufour : Léda, le sourire en bannière, et
Lou Heyman : La dernière battue.
 

Durée : 1h30

SPEDIDAM-LOGO-2017-RVB-300x150.png

Guérillères ordinaires donne la parole à trois figures féminines emblématiques d’une oppression quotidienne. Que leurs bourreaux soient mari, père ou patron, qu’elles soient violées, renvoyées, forcées au régime, ou interdites d’aimer qui elles veulent, elles sont muselées. Mais face à cette violence, leur résistance donne une force insoupçonnée à nos héroïnes.

 

Dans ce spectacle nous nous sommes attaché·e·s à la langue. La langue comme une musique, comme une matière vivante. Nous tentons d’aller à l’essentiel, à l’épure, au sans artifice. Nous partons de l’immobilité pour que soit visible le moindre battement de cil ou de coeur. Du silence pour que soit audible le moindre frémissement. Du noir pour qu’apparaisse la plus petite lueur.

 

Les personnages racontent une à une leur histoire, leur présent, leur réalité, leur avenir s’il en est un, leurs rêves, leurs souvenirs, leurs peurs et enfin l’issue qu’elles ont choisie.

 

TEASER DU SPECTACLE :

 

 Une CAPTATION VIDEO INTEGRALE est disponible sur demande,

par mail à pro(at)lesgrisettes.fr

Les poèmes dramatiques qui composent ce recueil donnent la parole à trois figures féminines symboliques et emblématiques d’une condition quotidienne d’oppression. À sa façon, chacune de ces femmes, en s’opposant à une logique nominative, fait le choix d’une issue radicale.


Lilith à l’estuaire du Han
Quartier français de Seorae. Corée du Sud. Lilith mène une vie ordonnée avec sa famille
jusqu’au jour où Georg, son mari, décide de percer une fenêtre dans le mur de la buanderie
pour lui offrir soleil et vue sur les arbres de Seorae. Ce que Georg ignore est que cette
buanderie est l’abri de Lilith dans lequel elle garde au frais ses secrets.


Léda, le sourire en bannière
Léda Burdy est une parfaite hôtesse d’accueil dans l’entreprise Egon Framm. Or un jour, ses
fonctions sont remises en cause en raison d’un physique devenu incompatible avec les
exigences du marché.


La dernière battue
Une jeune femme confesse son premier amour. Adolescente, elle a aimé puis a cessé
d’aimer sous la contrainte paternelle.


4ème de couverture Éditions espaces 34

Sur le plateau elles ne sont que trois mais sur terre elles sont des milliards. Ces textes de Magali Mougel sont des confidences précieuses. On ne raconte pas assez ces violences faites aux femmes. On se tait encore trop souvent. Ces prises de parole intimes et universelles nous interrogent sur notre existence, notre société, notre identité, notre indépendance et notre besoin de liberté et d’égalité.

AUTOUR DU SPECTACLE :

MG1_7896
MG1_7896

press to zoom
MG1_7921
MG1_7921

press to zoom
MG1_8981
MG1_8981

press to zoom
MG1_7896
MG1_7896

press to zoom
1/10

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE

Une série photographique inspirée du texte Guérillères ordinaires de Magali Mougel, réalisé par le photographe Marc Ginot, avec les comédiennes et la metteuse en scène de la compagnie Les Grisettes : Anna Zamore, Frédéique Dufour, Evelyne Torroglosa et Lou Heyman.

Cette série a été produite par le Domaine d'O dans le cadre des préalables du festival Magdalena Project - Montpellier 2019.

La série est éditée sur 10 bâches grand format, pouvant être exposées en espace public, en lien avec la programmation du spectacle.

Conditions techniques sur demande.

Tous droits réservés Marc Ginot & Domaine d'O.

© Marc Ginot

En savoir plus :


l'émission de radio FM Plus ScénOrama
du 01/11/19, spéciale Guérillères ordinaires :

SCENORAMA-Vendredi-01-Novembre light.mp3Scénorama / Radio FM Plus / Annick Delefosse reçoit Lisa Cirenei du Domaine d'O et Anna Zamore
00:00 / 48:47

l'émission de Radio Pays d'Herault Vulva la revolution :  "Ces femmes qui font Avignon"

LOGOVULVA-LA-REVOLUCION-500x300.png

Intreview portrait d'Anna Zamore, par Frida Karlo & Sophie Marxo

Diffusion : Mardi 27 juillet à 19h15
Rediffusion : Dimanche 1 août à 11h
A écouter ici en podcast :
https://www.rphfm.org/vulva-la-revolucion-hors-les-murs-au-festival-off-davignon/